• Vic S

3 conseils pour s'intégrer dans un nouveau pays

Mis à jour : mai 5

Comment s’intégrer dans un pays qui n’est pas le nôtre ? Comment faire partie du groupe tout en préservant l’unicité de sa culture ? Comment assimiler une nouvelle façon de vivre sans renoncer à la sienne ?

L’enjeu de la culture dans le monde globalisé que l’on connaît est majeur. Samuel Huntington prédisait en 1996 dans Le Choc des civilisations et la refonte de l’ordre du monde que « le sentiment d’appartenance à une civilisation allait prendre de plus en plus d’importance dans l’avenir » et qu’ainsi « les principales causes de conflit serait culturelles ».

Voici 3 conseils pour s’intégrer…

1. Venir en repérage


Avant de s’installer définitivement dans son nouveau chez-soi, il est fréquent que l’arrivant prenne quelques jours dans un hôtel pour faire du repérage et se familiariser avec son nouvel environnement, ce que je recommande vivement.

Prendre quelques instants pour visiter, prendre le temps de se sentir à l’aise n’est pas toujours à la portée de tout le monde… Mais l’intégration est sans aucun doute favorisée lorsque l’on a pu se faire une vraie idée de là où on met les pieds. Deux pays limitrophes peuvent avoir des différences notables, d’où l’intérêt de partir à la découverte de celles-ci. Cette étape est d’autant plus cruciale lorsqu’on part à l’autre bout du monde.

Pour cela, rien de mieux que les auberges de jeunesse. Elles organisent souvent des activités variées qui regroupent des personnes de différents horizons, et mettent ainsi en contact beaucoup de voyageurs.

Le site HostelWorld rassemble énormément de logements de ce type. Pour Londres et Amsterdam, ClinkHostels est un réel coup de cœur pour l’accueil et les conseils.

Une autre solution originale est le « couch surfing », une expérience unique où l’on est logé chez un local gratuitement. En échange ? Partager un moment ensemble, sa culture et son parcours… Si cela peut paraître un peu effrayant de dormir chez un parfait inconnu, les hôtes sont attestés par le site, et l’échange qui peut en résulter en vaut la chandelle !


Enfin, pour être sur d’avoir vu l’essentiel, JackNFerdi sélectionne les endroits et expériences les plus insolites selon vos envies et le type de voyageur que vous êtes.

2. Provoquer la rencontre avec l'autre


La clé, qui semble évidente, est de chercher à connaître l’autre. Les idées préconçues ne reflètent que très rarement la réalité, et constituent parfois un réel obstacle à l’intégration. Ainsi, mon conseil est de se faire son propre avis, et d’essayer, dans la mesure du possible, de ne pas être influencé par ces banalités.

Mais comment aller à la rencontre de l’autre ?

Il est souvent compliqué de trouver des occasions propices à la rencontre, surtout lorsque l’on vient seul, et surtout hors du cadre professionnel. Plusieurs possibilités existent néanmoins.


Différents sites organisent des activités à travers lesquelles on peut se faire des connaissances, et pourquoi pas des amis.

Parmi les plus connus, Meetup donne l’opportunité de se joindre à un groupe qui partage ses centres d’intérêts à tout âge.


Par exemple, une amie espagnole me confiait avoir eu des difficultés à son arrivée en Irlande, liées à la barrière de la langue, et à son âge qui ne lui permettait pas d’enchaîner les soirées étudiantes. Elle a donc décidé de participer à plusieurs activités proposées par ce site, qui fonctionne presque partout, telles que la randonnée ou des pièces de théâtre. Grâce à cela, elle a pu rencontrer de nouvelles personnes et agrandir son cercle.

Autrement, n’hésitez pas à regarder les sites « traditionnels », tels que GetYourGuide et bien d’autres, qui mettent en place des « tours ». Ces visites sont plutôt tournées vers la découverte de lieux et d’histoire, mais rien n’empêche de sympathiser avec ceux qui partagent cette expérience !

Enfin, les groupes Facebook peuvent être sources de rencontres, et les réseaux sociaux de manière générale. Nombreux sont les groupes d’expatriés mettant en relation les internationaux, certains sont même dédiés spécialement aux Français. Ces derniers peuvent aussi être très utiles pour dénicher des bons plans. Mais attention à ne pas rester uniquement avec des Français par confort…

3. Respecter les traditions de l'autre et faire connaître les siennes


Ce point est primordial. Vous arrivez dans un pays qui n’est pas originellement le vôtre, vous attendez un respect de votre personne et de votre culture. Il est donc tout naturel que vous fassiez de même envers tous les habitants de votre pays d’accueil.

Les traditions religieuses, vestimentaires, alimentaires sont diverses à travers le monde, aucune ne doit prévaloir sur une autre : elles doivent toutes être placées sur un pied d’égalité.

Pour mieux les appréhender, certains guides touristiques peuvent en amont vous indiquer les divergences les plus marquantes. Toutefois cela ne vaut que pour la culture majoritaire du pays donc votre ouverture d’esprit et votre expérience sur place vous seront bien plus utiles.


Ainsi, lors de mon expatriation à Montréal, métropole multiculturelle, ma voisine russe nous invitait à partager un déjeuner autour d’œufs décorés et de recettes traditionnelles pour la Pâques orthodoxe.






A Dublin, j’habite en colocation avec quatre chinois et une française. Ils nous ont invité à célébrer la fête nationale chinoise autour d’un grand repas, et nous cuisinent des plats de leurs régions respectives fréquemment. 


S’il est bon de faire un pas vers les autres, pourquoi ne pas les inciter à venir vers soi ? Le vrai échange consiste aussi en une invitation à faire découvrir votre propre univers, votre propre culture. Nous leur faisons découvrir de notre côté la culture française et sa gastronomie.


C’est également l’approche qu’a choisie notre invitée Isabel (@isafeuilledechoux) en créant son entreprise My French Recipe qui propose des cours de cuisine française aux Américains de Dallas. Tout a commencé en leur faisant découvrir chez elle la recette des macarons.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, de nombreuses autres possibilités d’arriver à ce résultat s’offrent à vous. A vous d’être créatifs ! L’objectif ? Préserver ses habitudes et en faire une richesse pour l’autre.

N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience avec l’intégration, vos recommandations, et à nous poser vos éventuelles questions !



  • FELP sur Instagram
  • FELP sur LinkedIn
  • FELP sur Facebook

©2020 by French Expat Le Podcast.

  • FELP sur Spotify
  • FELP sur Deezer
  • FELP sur iTunes et Apple Podcast
  • FELP sur Soundcloud
  • FELP sur Stitcher
  • FELP sur Player FM
  • FELP sur Castro
  • FELP sur Castbox
  • FELP sur Overcast
  • FELP sur Pocket Casts
  • FELP très bientôt sur Google Podcast