• Fanny Cohen

4 sorties dépaysantes à une heure de San Diego

Par Julie de San Diego C'est Beau!



En soi, San Diego est une ville tellement agréable à vivre, notamment grâce à son climat tempéré toute l'année. Si vous souhaitez découvrir San Diego au travers de mes yeux, écoutez tout d’abord mon épisode (Saison 2 épisode 3) où je vous parle de mon entreprise “San Diego, c’est beau! Sinon, allez suivre ma page Instagram ou mon compte Facebook. Vous y trouverez plein de détails sur ma ville préférée.



Image Pexel libre de droit


Je vous ai concocté 4 sorties originales, pour respirer l’air frais, en basket plutôt qu’en tongue, et tout cela à environ une heure des belles plages de San Diego. Vous n’y croyez pas?

Je vous emmène :



1. Allez faire un tour à Temecula

Distance de San Diego : environ 58 miles ou 95 kms


Ahh Temecula, petite ville mignonne dans les terres, avec son centre-ville très sympa.

En effet, y ont été préservés des bâtiments anciens mais aussi créés des bâtiments nouveaux qui eux ressemblent à des anciens. On y trouve des restaurants, des échoppes et il fait bon s’y promener. Chaque petite boutique est plus mignonne que la voisine.


Envie d’un café ou d’un bon croissant? je vous conseille de vous arrêter dans un petit café, appelé le Coffee Shop. En plus, il est tenu par des français très sympathiques.


Ramener du vrai savon de Marseille aux Etats-Unis ? C’est possible ! Vous pouvez vous arrêter au Savon de Provence, une petite boutique qui vous rappellera vos étés dans le sud de la France. Vous y trouverez aussi tous les dérivés de ce produit que j’aime tant : shampoings, éponges ou palettes de savon pour faire son liquide à laver son linge vous-mêmes.


Acheter de l’huile d’olive locale ? Oui ! En effet, en plus du vin (dont je parle plus bas), Temecula est connue pour ses huiles d’olive. Son climat méditerraneen est parfait pour faire pousser olives vertes et noires. Au Temecula Olive Oil Company, ma préférée reste l’huile d’olives au basilic. En manque de cette herbe aromatique pour vos salades de tomates? Un brin de cette huile et vous serez plongés dans un océan de saveurs. Faites un tour dans leur “tasting room” pour allier huiles d’olive et vinaigres originaux, comme par exemple mélanger une huile d’olive à l’orange sanguine avec un vinaigre balsamique blanc au miel. Ce mélange détonnant acide et doux transformera n’importe quel plat.

A environ 20 minutes de là, je vous recommande d’aller faire un tour sur la route des vins ! Oui, oui, comme en Alsace. Avec des domaines viticoles et vinicoles où vous pourrez vous arrêter pour boire du vin local, écouter de la musique et profiter de la sérénité qui y règne. On y compte plus d’une quarantaine de domaines avec chacun leur particularité : Sauvignon, Syrah ou Zinfandel.

Certains sont mignons pour leurs vues, d’autres pour la qualité du vin. Je vous laisse les découvrir, le vin c’est un peu comme le fromage, cela dépend des goûts...Faites quand même un tour à Briar Rose Winery, elle vaut le détour. En effet, son ancien propriétaire travaillait chez Disney et avait voulu en faire la réplique de la maison de Blanche Neige pour son épouse. C’est très réussi !



2. Cueillir des pommes à Julian ou...y chercher de l’or

Distance de San Diego : 57 miles ou 92 kms


Julian est connu pour ses pommes. Honnêtement, je n’ai pas trouvé un seul français qui ne trouve pas leur “fameuse" tarte trop sucrée. Par contre, s’y rendre pour faire la cueillette des pommes dans le verger avec les petites mains de vos enfants, ça, c’est trop sympa à faire. En plus, vous pourrez en faire votre propre tarte aux pommes, pas trop sucrée! Il faudra y aller en automne, car c’est la saison de la cueillette. La ville est mignonne mais toute petite, en forme de L, donc vous en aurez vite fait le tour. Toutefois, arrêtez-vous pour boire un verre dans une des brasseries locales comme la Julian Beer Company.

Je vous conseille aussi de profiter d’être sur place pour faire des randonnées. Vous pourriez même tomber nez à nez avec des dindes sauvages! Cela vous rappellera l’histoire des premiers colons en amérique et surtout, vous vous demanderez “mais comment font-elles pour survivre sans se faire manger??”.

Enfin, chercher de l’or à Julian, certains s’y sont penchés pendant la fameuse ruée et en trouvèrent vers les années 1870. Mais cela ne dura pas longtemps. Pour visiter une mine, faites un tour au Julian Mining Company ou à la Eagle Mining Company. Pour 10$ par personne, vous pourrez visiter la (petite) mine, mais aussi vous essayer à l’orpaillage en fin de visite.. Mais le plus beau trésor pour moi, c’est de faire vivre ce petit business dont la propriétaire, ancienne institutrice, est très pédagogue et vous apprendra l’histoire de ce joli village.



3. Faire une randonnée à Laguna Mountain

Distance de San Diego : 55 miles ou 90 kms


Laguna est logée à plus de 1800 mètres d’altitude, entourée de conifères (pins et leurs cousins), de bobcats et/ou de pumas. Non, attendez, cela n’est pas accrocheur. A éviter à la tombée de la nuit (c’est du vécu enfin pour le bobacat). Mais en plein jour, c’est incroyable ! On peut même y voir tomber la neige, en hiver et s’il fait froid sur San Diego, mais elle fond rapidement. Ne pas oublier de prendre un permis pour s’y garer. À seulement 5$ la journée ou 30$ à l'année. Vivant ici et aimant les marches, nous avons choisi la deuxième option car elle est plus économique et nous permet d’aller n’importe où dans la forêt nationale de Cleveland qui couvre un territoire de plus de 1880 km2. Ce qui est sympa, c’est de marcher dans les meadows (prairies) ou de grimper sur le sommet de Monument Peak… et y observer au loin, le désert. Noble Canyon est une randonnée parfaite à faire autour d’un lac ou à vélo. Pour les fans de Mountain bike, c’est le paradis.



Le PCT - Photo de www.visitcalifornia.com



4. Découvrir le PCT

Distance de San Diego : environ 70 miles ou 113 kms


PCT signifie Pacific Crest Trail et est devenu très célèbre lors de la sortie du livre Wild de Cheryl Strayed, un New York Times Best Seller, adapté en film, en 2014, avec l’excellente Reese Witherspoon. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le chemin piéton qui relie le Mexique au Canada en passant par les États-Unis d'Amérique bien sûr. Il passe dans la Cleveland Forest (qui regroupe Laguna Mountain, Julian) sur une distance d’environ 180 km.

Grand de plus de 4240 km, il passe bien évidemment par le comté de San Diego. J’en profite donc pour vous conseiller une randonnée bien sympa, pour faire comme Reese mais surtout pour comprendre la grandeur des paysages californiens. Des paysages à couper le souffle, où l’on est seuls au monde (enfin quand on peut le faire sans enfants!) et que beaucoup d’Américains et touristes font chaque année.

Cette randonnée s’appelle Le Garnet Peak via PCT : Un peu de grimpette, surtout à la fin, mais un paysage sans pareille tout au bout.


Bonus : la super application gratuite qui vous permet de découvrir toutes les randonnées sur San Diego et bien plus loin encore : ALL Trails. Elle est disponible sur Google Play ou Itunes. Elle permet de voir des photos, ce qui vous évitera de vous retrouver dans des sentiers trop encombrés ou au milieu de poteaux électriques :) !


Texte et Photos de Julie de




Instagram ou Facebook