• FELP sur Instagram
  • FELP sur LinkedIn
  • FELP sur Facebook

©2020 by French Expat Le Podcast.

  • FELP sur Spotify
  • FELP sur Deezer
  • FELP sur iTunes et Apple Podcast
  • FELP sur Soundcloud
  • FELP sur Stitcher
  • FELP sur Player FM
  • FELP sur Castro
  • FELP sur Castbox
  • FELP sur Overcast
  • FELP sur Pocket Casts
  • FELP très bientôt sur Google Podcast
Rechercher
  • Manon Chappat-Alarcón

5 traditions de Noël à travers le monde

Mis à jour : il y a 5 jours



Bien que la plupart des pays fêtent désormais Noël, les traditions sont très diverses à travers le monde. Que ce soit la nourriture, le personnage qui apporte les cadeaux ou encore la date, nous avons compilé pour vous 5 façons de fêter Noël. Tour du monde garanti !



Venezuela


Au Venezuela, on mange typiquement des tamales à Noël. Les tamales se constituent d'une pâte à base maïs fourrée avec de la viande (poulet, boeuf ou autre) et enfin enroulée dans une feuille de maïs puis cuite à la vapeur. La préparation des tamales prend plusieurs heures et représente un vrai événement familial. Tout le monde met la main à la pâte (littéralement) pour créer ce mets délicieux.


Mais avant cela, les matins du 16 au 24 Décembre, les Vénézuéliens se rendent à la messe. Jusqu'ici ça ne vous parait peut-être pas très original comme manière de célébrer cette fête d'origine Chrétienne qu'est Noël. Cependant, l'originalité en repose dans le moyen de transport emprunté par les habitants du Venezuela, puisque ces derniers ont l'habitude de s'y rendre en roller et patins à roulettes. C'est une coutume tellement grande que les rues sont souvent fermées aux automobilistes afin d'assurer la sécurité de tous.


Entre deux bouchées de tamales et des sorties à rollers, les Vénézuéliens raffolent également de feux d'artifices et de musique traditionnelle pour célébrer cette fête très colorée dans ce pays. On peut dire qu'ils fêtent Noël bien différemment de la France.




Canada


À Toronto au Canada, la saison des fêtes de fin d'année est lancée par un évènement un peu spécial : la Cavalcade of Lights. Plus de 50 000 personnes se réunissent au Nathan Phillips Square pour admirer cette tradition datant de 1967. A l'origine, cet événement a été lancé pour inaugurer le Nathan Phillips Square ainsi que le City Hall, c'est désormais un événement récurrent qui propose des animations diverses dont : l'illumination officielle du sapin de Noël de la ville de Toronto, des performances musicales de nombreux artistes et DJs, du patin à glace mais aussi, et surtout, un spectacle impressionnant de feux d'artifices. Vous voyez désormais d'où vient le nom "cavalcade of lights" soit la cavalcade de lumières en français.


Pour l'année 2019, l'événement s'est déroulé le 30 Novembre de 19h à 22h30. Cela peut vous donner une idée pour vos éventuels projets de vacances de l'année prochaine.

Plus d'informations


En dehors des événements spécifiques aux villes comme Cavalcade of Lights à Toronto, les célébrations de Noël au Canada sont assez semblables aux nôtres en France. Les Canadiens fêtent Noël le 25 Décembre mais ils fêtent également un jour spécial : le Boxing Day (littéralement : le jour de la boite). Boxing Day a lieu le 26 Décembre, c'est un jour de congé supplémentaire après le jour le Noël. L'origine date d'il y a bien longtemps et vient de l'empire britannique lorsque les gens fortunés attribuaient ce jour de congé à leurs serviteurs et leur offraient un cadeau dans une boite qui a donné son nom à ce jour. Il est donc fêté dans la plupart des anciennes colonies britanniques.




Pays Bas


En Hollande c'est Sinterklaas qui apporte les cadeaux aux enfants. Vous vous direz qu'il est probablement l'équivalent du Père Noël (Santa Claus en Anglais ce qui parait assez similaire) mais c'est en réalité l'équivalent de Saint-Nicolas dont la légende du Père Noël est d'ailleurs inspirée. Sinterklaas apporte donc les cadeaux le 5 ou le 6 Décembre (le jour de la St Nicolas) et non le 24 ou le 25. La tradition veut également que les enfants laissent des carottes pour son cheval qui leur laissera des bonbons en échange.


La tradition est aujourd'hui pointée du doigt, car l'assistant de Sinterklaas, Zwarte Piet (Pierre le Noir aussi connu comme Père Fouettard) arbore donc un visage peint en noir souvent repris comme déguisement par les adultes lors de cette fête. Certains disent que la légende veut que Pierre ait le visage couvert de suie après être descendu dans la cheminée, tandis que d'autres assurent qu'il est bien supposé être un personnage d'origine africaine. Son personnage est issu d'un livre de 1845 (Saint-Nicolas et son serviteur), époque de l'apogée de empire colonial Néerlandais. Aujourd'hui, cette coutume choque donc parfois les touristes mais il faut savoir que les Hollandais, eux, y sont extrêmement attachés et ne perçoivent pas cette coutume comme raciste.


Rassurez-vous cependant, les Pays-Bas proposent beaucoup d'autres festivités de fin d'année pour les touristes et tout ne tourne pas autour de Sinterklaas et son acolyte. Un événement impressionnant se déroule à Amsterdam lors de l'illumination des canaux de la ville pendant du festival des lumières d'Amsterdam. Alors du 28 Novembre 2019 au 19 Janvier 2020, profitez de l'occasion pour faire un tour en bateau pour admirer les lumières.

Plus d'informations




Russie


En Russie, ce n'est également pas le 25 Décembre que l'on célèbre Noël (ou plutôt l'équivalent de Noël) mais le 7 Janvier. Cette différence de date est due au fait que l'Eglise Orthodoxe Russe se réfère toujours au calendrier Julien, bien que la Russie ait adopté le calendrier Grégorien. Le 7 Janvier du calendrier Grégorien correspond donc au 25 Décembre du calendrier Julien. Ce jour est férié en Russie et est inscrit dans les congés annuels qui ont typiquement lieu du 31 Décembre au 8 Janvier.


Selon la tradition, c'est Babouschka (signifie grand mère ou vieille dame en Russe) qui apporte les cadeaux aux enfants. Selon le mythe, Babouschka n'a pas apporté de cadeau à l'enfant Jesus, elle essaye donc de se repentir en en apportant chaque année à tous les enfants. La célébration commence par un jeûne d'une journée en hommage à l'étoile ayant guidé les rois mages. Le repas de Noël est ensuite très conséquent puisqu'il se compose de 12 plats et la table est traditionnellement vêtue d'une nappe blanche recouverte de foin pour symboliser l'étable où est né Jesus Christ.


Cette célébration a fêté son retour en Russie suite à l'effondrement de l'Union Soviétique. Et certaines traditions ont été laïcisées comme Babouschka qui a laissé sa place à Ded Moroz (Grand-père Gel) - l'équivalent du Père Noël que l'on connaît - et sa petite-fille et assistante Snegourotchka qui laissent les cadeaux sous le sapin.


Comme vous l'avez compris, les fêtes de Noël ont longtemps été interdites en Russie et c'est pour cela qu'aujourd'hui la célébration du Nouvel An prime pour les Russes.




Japon


Au Japon, Noël rime avec poulet frit. Poulet frit ? Oui vous avez bien lu. Et même Kentucky Fried Chicken (KFC). Au Japon, Noël est avant tout considérée comme une fête romantique pour les amoureux et les familles se regroupent désormais autour d'un bucket de poulet frit de la célèbre chaine américaine.


Cette tradition, peu commune, vaut sa popularité à une campagne de communication de la marque datant de 1974. En effet, le pays n'étant qu'a environ 1% Chrétien, la fête n'était pas fêtée à l'origine dans ce pays. Mais une année, un groupe d'étrangers auraient cherché à se procurer une dinde pour célébrer Noël au Japon. Le volatile étant impossible a trouver, ils ont décidé de se résoudre à un met plus commun : le poulet.


La marque voyant l'opportunité commerciale a décidé de lancer une campagne de communication et un menu spécial Noël qui comprenait du poulet frit et du vin. Depuis, "Kurisumasu ni wa kentakkii!!" (Kentucky pour Noël) est un succès incontestable au Japon.



C'est tout pour notre tour du monde des traditions de Noël. Pour aller plus loin, on compte sur toi pour nous raconter des anecdotes de Noël dans les commentaires...

A bientôt !

Manon Chappat-Alarcón

@mc.frenchiee

97 vues1 commentaire