• Fanny Cohen

Au sommet du monde : la montée de Denali en Alaska avec Julie


Lundi, Anne-Fleur est partie à la rencontre de l'époustouflante Julie, une femme positive et résiliante qui s'est installée en Alaska il y a quelques années. Cet épisode est disponible au lien suivant. Aujourd'hui, voici un épisode hors série qui va vous faire voyager. On part en trek pour faire l'ascension du mont Denali en Alaska. Émotions fortes garanties.


Date de publication : 16/06/2021

Durée de l'épisode : 41 minutes

Host : Anne-Fleur

🎧Habillage sonore/mix : Alice Krief (Les Belles Fréquences https://www.lesbellesfrequences.com/)





Depuis quelques jours, French Expat est devenu un podcast de French Morning. Je vous invite à écouter l'épisode Bonus du 1er juin pour en savoir plus. Ensemble avec French Morning, on est très heureux de continuer à raconter des récits forts et vrais d'expatriation, et ça commence tout de suite.


Lundi dernier, on vous invitait à découvrir l'histoire de Julie qui après 10 ans d'expatriation et un divorce en pleine expat racontait avoir eu un coup de foudre pour l'Alaska après avoir grimpé le Mont Denali, l'un des 7 plus hauts sommets au monde. Impossible pour nous de laisser passer le récit de cette randonnée de 3 semaines complètement hors du commun ! Alors embarquez avec Julie et French Expat à la découverte de ce voyage fou et dépaysant à la découverte de cet état mal connu, l'Alaska.






Pour retrouver Julie sur Instagram, c'est par ici : @juliecphil


Photo des archives de Julie



Et comme Julie est généreuse en plus d'être téméraire. Elle a accepté de nous partager ses 4 indispensables à emmener lors de votre ascension. Attention pas de langue de bois ici, on parle des choses vraies !

  1. Julie vous conseille d'emmener avec vous une tablette kindle (ou autre marque/style on ne discrimine pas!) préalablement chargée avec des films, des livres et de la musique. Pendant la montée, il y a quelques journées de repos et parfois des moments de détente. Il est donc agréable de pouvoir se poser et même déconnecter. À éviter par contre : lire des livres sur la montagne quand vous êtes sur place car si l'on pense qu'ils peuvent inspirer, Julie confirme que ça peut être un peu difficile pour le moral de ne pas en sortir.

  2. Sa bonne humeur. C’est une expérience physique et humaine. Ça peut être très compliqué physiquement et mentalement et le groupe peut faire toute la différence. Il faut se préparer à ce que ce soit dur et à la douleur. Mais si on réussit à se concentrer sur les paysages et à être reconnaissant de l’expérience que l’on est en train de vivre, alors les jours très (trop?) physiques sont beaucoup plus faciles à vivre. Le conseil ici c'est donc d'éviter de se concentrer sur le négatif, la douleur, les difficultés ou le mauvais temps. Cela risquerait de rendre l’expérience vraiment compliquée et extrêmement désagréable pour vous-mêmes et ceux qui vous entourent.

  3. Enfin, un conseil qui peut sembler un peu fou mais qui prend tout son sens. Pensez à prendre avec vous de la nourriture que vous avez VRAIMENT envie de manger. L'ascension est souvent guidée donc le petit-déjeuner et le dîner sont cuisinés par les guides. Toutefois, vous et vous seuls êtes responsables de vos snacks le long de la journée (environ un en-cas par heure). Si chacun a ses préférences, il est indispensable de savoir ce qui marche pour vous. La première montagne que Julie a grimpée, elle a fait l'erreur de vouloir amener uniquement des choses qui avaient l’air saines comme par exemple du Trail mix et des fruits séchés. Avec l’altitude, elle n'a rien pu mangé parce que ça ne lui faisait pas envie. Du coup, elle a appris avec le temps et l'expérience qu'elle ferait mieux de ramener sa Cookie Dough (pâte à cookie non cuite), des bonbons qui piquent et du saucisson!

  4. Et parce qu'on n'est pas radins, on vous partage un petit extra des choses indispensables à amener lors de sa montée du Denali : suffisamment de papier toilette. On ne vous racontera pas les détails mais Julie était heureuse de rencontrer des âmes charitables qui redescendaient lorsqu'elle est arrivée au camp à 14,000 pieds. Elle nous dit même : "J’ai choisi d’amener du déodorant et même si les autres se sont gentiment moqués de moi, je n’ai jamais regretté le poids supplémentaire 🤣". Donc du déo' et du PQ les amis !


Photo des archives de Julie



Et vous, vous êtes déjà parti en trek de plus de deux semaines ? Quels sont vos essentiels à mettre dans le sac-à-dos ?




.................................................................................................................................................................



Si vous avez aimé l'épisode, rendez-vous sur Apple Podcast pour lui donner 5 étoiles et un commentaire.


Retrouvez tous les épisodes, découvrez l'équipe et la mission du podcast, ainsi que tous les liens pour nous retrouver sur toutes les plateformes sur le site www.frenchexpatpodcast.com/


Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux :


.................................................................................................................................................................


Lien de l'épisode : https://play.acast.com/s/french-expat-le-podcast/ausommetdumonde-lamonteededenalienalaskaavecjulie

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout