• Fanny Cohen

Le New York de Clémentine Galey en 5 conseils

Mis à jour : févr. 3



Clémentine Galey est une rêveuse créative. Elle est la créatrice et host du podcast Bliss Stories, un podcast dont le format décomplexe la grossesse, l’accouchement, le baby blues et les bouleversements que peuvent amener ce moment si important dans la vie des femmes. Avec Bliss, elle a pour vocation d’offrir une plateforme libre et ouverte dans laquelle l’information autour de la maternité prépare à la vraie vie. Clémentine est elle-même maman de deux enfants et, si elle s’est déjà exprimée sur sa vie de Maman podcasteuse, peu de personnes savent que Clémentine est une ex-expat. En 2005, alors qu’elle commence tout juste une relation, elle décide de s’envoler pour New York. Une destination qu’elle connaît déjà très bien à l’époque puisqu’elle l’a connue en tant que touriste et fille au pair. Elle y vivra pendant un peu plus d’un an avant que l’appel de sa tribu familiale ne soit trop fort et qu’elle décide de rentrer auprès de ses racines en France. Mais son amour pour New York ne s’est pas estompé avec le temps. On te laisse écouter son épisode ici pour découvrir New York à travers ses yeux.





Alors New York, tu vas nous dire qu’on l’a fait et qu’on l’a refait en long, en large et en travers. Mais l’expérience de Clémentine est celle du vrai quotidien d’une jeune New-Yorkaise, avec un job de jour et un job de nuit qu'elle a su enchaîner en continuant à avoir une vie sociale florissante. A la fin de son épisode, elle a souhaité nous donner ses recommandations pour découvrir son New York à elle. Mais comme New York bouge et évolue constamment, on a repris les idées de Clémentine Galey datant de son expérience d’il y a 15 ans et on y a ajouté notre patte French Expat.


Voici donc les cinq conseils de Clémentine Galey pour profiter de New York à fond.



1. Se connecter à un réseau de soirées “bouche à oreille”, les endroits planqués


Si New York regorge de clubs, restaurants et autres lieux de soirées bien connus des touristes et des locaux, il existe aussi tout un réseau “underground” de lieux à découvrir. Rien de plus excitant que d’entendre parler d’un lieu introuvable et secret pour faire la fête avec le reste de la ville jusqu’au petit matin. Et puisque les États-Unis ont vécu la prohibition (l’interdiction de vendre, transporter et consommer de l’alcool) dans les années 1920, la ville regorge de "speakeasy", ces bars secrets souvent cachés derrière un faux magasin. Bon ... comme ils sont secrets, il y a peu de photos disponibles alors on t’a concocté une petite liste ici de ceux qu’on connaît - mais on ne t’en dit pas plus pour garder le mystère ;). A toi de te débrouiller … et de compléter !


  • La Taqueria, SoHo

A l’étage principal, c’est un vendeur de tacos qui ne nous ferait pas nous arrêter. Pourtant, en descendant les escaliers vers le sous-sol, tu y trouveras un bar caché avec tapas mexicaines et cocktails en tous genres. Un lieu hyper cool.


  • Le Please Don’t Tell, Lower East Side

Juste derrière une boutique de Hot Dogs (Crif Dogs) qui ne paie pas de mine. Il faudra rentrer par la cabine téléphonique au fond du bar.


  • L’Apotheke, Chinatown.

Presqu'impossible à trouver car la porte est noire et invisible. Trouve le petit panneau en hauteur qui lit “Chemist” et renseigne-toi en avance pour connaître le mot de passe. Les portes te seront ainsi ouvertes et tu pourras déguster des cocktails d’une rareté extraordinaire.




Photo d'Adélaïde Chantilly - www.adelaide.nyc


2. Voir une comédie musicale sur Broadway


Un passage absolument indispensable quand tu es à New York. Non seulement les comédies musicales sont magnifiquement montées, jouées et chantées mais les costumes, les décors et la mise en scène n’ont pas d’égal au monde. C’est pourtant quelque chose que les touristes ne font pas toujours. Pour plusieurs raisons mais la principale étant le prix plutôt élevé des performances. Les connaisseurs de New York sauront peut-être que l’on peut obtenir des prix plus intéressants en faisant la queue pendant des heures sur Times Square au comptoir Tickets.


Ici, on te donne un bien meilleur plan (surtout pour l’hiver glacé new-yorkais). Télécharge l’application TodayTix sur ton téléphone. Elle te permettra de voir toutes les places disponibles pour les spectacles du jour ou du lendemain. Et comme ces places ne sont pas vendues dans la journée, elles sont bien moins chères - allant souvent jusqu’à 50% de réduction par rapport au prix normal. Le secret de TodayTix ? Ils te donnent une fourchette de places, ainsi tu sais dans quelle section tu seras assis mais tu ne connais pas ton siège exact - jusqu’à ce que tu rencontres la personne qui te donnera tes tickets 30 minutes avant la représentation en face du théâtre. Un système qui peut paraître un peu louche quand on ne le connaît pas mais qui fonctionne du tonnerre ! C’est comme ça que j’ai pu voir 17 comédies musicales en 18 mois sans casser mon porte monnaie (ndlr). J’en avais d’ailleurs parlé à Anne-Fleur dans mon épisode, que tu peux écouter ici.


Bon, en ce moment les comédies musicales ont arrêté les représentations à cause du Covid, mais on sait que tu seras prêt pour leur retour.




3. Sortir de Manhattan et explorer Brooklyn (ou le Queens)


En 2005, lorsque Clémentine Galey était à New York, Brooklyn était LE quartier montant. Aujourd’hui encore, les balades à Brooklyn sont des plus agréables notamment pour leurs vues incroyables sur Manhattan et les petits restaurants, bars, fripes, brocantes, marchés et cafés un peu plus bobos et chill dont regorge ce quartier. L’ambiance à Manhattan étant un peu plus guindée. On te conseille en particulier Dumbo, Dyker Heights autour de Noël, Williamsburg etc. Mais si de nombreux guides peuvent aujourd’hui t’emmener du côté de Brooklyn, il semblerait que les nouveaux quartiers en pleine ascension soient ceux du Queens.


Ce borough (arrondissement) est le plus grand et le second plus peuplé de New York. Et qui dit très peuplé, dit multiculturel et multiethnique. Il a son propre Chinatown qui offre l’occasion de découvrir des librairies regorgeant de livres en mandarin. Il est aussi terre d’accueil pour de nombreux musées dont le MoMa PS1 - annexe du fameux MoMa de Manhattan - ou bien encore le Queens Museum of Art, le Louise Armstrong Museum ou le New York Hall of Science.


Si tu aimes les grands parcs new-yorkais ainsi que la nature, le Queens héberge aussi la plage tant prisée de Rockaway (un air de Hamptons avec une grande plage de sable fin et des petits restaurants et bars ouverts pendant la saison). On te conseille notamment de manger un lobster roll (sandwich au homard) les pieds dans le sable. D’autre part, le Flushing Meadows - Corona Park accueille chaque année l’US Open et ses grands tennismen et tenniswomen, et les balades sous les arbres y sont nombreuses.



4. Chercher les scènes de concerts rock dans East Village, des comedy shows


Pour continuer dans l’ambiance feutrée et secrète, de nombreux concerts secrets et spectacles sur liste existent à New York. Pas besoin d’aller au Madison Square Garden pour aller voir les grands noms puisqu’une myriade de petits groupes extrêmement talentueux et en devenir se produisent sur les scènes new-yorkaises. Et si c’est le cas de la musique, c’est aussi un phénomène qu’on observe dans le monde de la comédie. De plus en plus de “Comedy Clubs” souterrains sont ouverts sur réservation et sans aucune indication des noms qui seront présents. Dans East Village, le New York Comedy Club ne fonctionne que sur réservation, sur des soirées sans line-up (donc sans nom d’artistes) pour garder la surprise. Lorsque tu entres dans le club, on te donne ta table et on te prend ton téléphone pour éviter que la surprise ne soit gâchée sur les réseaux sociaux à cause de toi et tes indiscrétions. Ainsi, des grands noms du stand-up y sont passés.



5. Penser à aller découvrir les rooftops (connus et inconnus)


Les toits des bâtiments de New York sont plus communément appelés “rooftops”. Il y en a pour tous les goûts : des petits, des grands, des coûteux, des moins chers, des connus, peu connus, des bars à cocktails ou même des restaurants. Ils sont une manière incroyable de prendre de la hauteur et d’enfin arrêter d’avoir les yeux rivés vers le haut. Une pause bien méritée pour regarder enfin New York d’en haut. On te donne ici une liste de noms bien connus mais pas que ! Les expats à New york, laissez-nous vos meilleurs rooftops en commentaire, on adorerait en connaître de nouveaux pour nos prochaines visites.


Parmi les plus connus mais pas moins sympas, on te conseille : La Piscine, Mister Purple, Rainbow Room (en haut du Rockefeller Center avec vue imprenable sur l’Empire State, pour payer seulement son cocktail et pas la montée uniquement), 230 Fifth, Le Magic Hour (hôtel Moxy), l’Empire Hotel ou le Lemon’s au Whyte Hotel à Brooklyn.


Pour les moins connus, on te suggère le Gallow Green, qui offre une ambiance Beer Garten en hauteur avec de nombreuses plantes, de la bonne bière et de délicieuses pizzas. Et pour une ambiance plus studieuse, rendez-vous au Library hotel pour découvrir le Bookmarks Lounge, un rooftop qui offre une entrée dans ce penthouse new-yorkais que tu ne pourras jamais te payer, avec une cheminée, des canapés hyper cozys et une vue imprenable sur les gratte-ciels.



Photo d'Adélaïde Chantilly - www.adelaide.nyc


Ces cinq conseils pour visiter New York comme un local ne sont évidemment pas les seuls que l’on pourrait te donner. On te conseille également de prendre le ferry gratuitement entre Staten Island et Manhattan pour profiter de la vue incroyable et voir la Statue de la Liberté de plus près. On suggère également de visiter Governor’s Island et son funiculaire. Une expérience bien différente de celles qui sont tant connues à New York.


New York, c’est LA ville qui ne dort jamais (hors pandémie mondiale). Alors nos recommandations seront sûrement déjà un peu désuètes dans un an déjà mais l’avantage de cette ville c’est qu’elle se renouvelle tout le temps tout en gardant des incontournables qui seront toujours les mêmes. On vous souhaite à tous de pouvoir visiter New York bientôt si c’est un de vos rêves ou de la revisiter plus en profondeur avec ces conseils d’initiés.


See you soon in the concrete jungle et en attendant, si vous souhaitez vous envoler avec French Expat le Podcast aux États-Unis et en particulier à New York, voici une liste des épisodes qui en parlent :


Saison 1, épisode 13 : Elise (New York, NY)

Saison 1, Hors série St Valentin : Maud et Nicolas (New York, NY)

Saison 1, épisode 25 : Fanny C (New York, NY)

Saison 1, épisode 33 : Marie-Pierre (Buffalo, NY)

Saison 1, épisode 50 : Jean-Matthieu (Ithaca, NY)

Saison 2, épisode 6 : Emilie (Brooklyn, NY)

Saison 2, épisode 7 : Matthieu (New York, NY)

Saison 2, épisode 9 : Grégory (New York, NY)

Saison 2, épisode 11 : Cédric (New York, NY)

Saison 2, épisode 16 : Déborah (New York, NY)


A bientôt,

Fanny

www.threetimesnine.com

Instagram : @Fannych



Résumé de l'épisode


Dans cet épisode (21 de la saison 2), Anne-Fleur part à la rencontre de Clémentine, direction la France puis surtout New York aux États-Unis.


Date de publication : 25/01/2021

Durée de l'épisode : 49 minutes

Host : Anne-Fleur


Aujourd’hui figurez-vous que nous prenons la direction de Paris. Oui oui ! On part à la rencontre d’une rêveuse créative, pour qui rien n’a jamais été impossible et dont les rêves l’ont amenée à prendre pas mal de risques. Pour le plus grand plaisir de nos … oreilles. Hé oui, mon invitée est podcasteuse professionnelle, elle revient avec nous sur ce qui l’a poussée à partir découvrir la vie New Yorkaise pendant un peu plus d’un an et nous fait découvrir cette aventure assez incroyable avec boulot de jour, boulot de nuit, beaucoup d’amis et son chéri rencontré quelques mois à peine avant de partir … un vrai roman de Marc Levy, je vous préviens. Finalement les liens fraternels et familiaux ont été les plus forts et ont poussé Clémentine a rentrer en France, auprès de sa tribu. Mais elle l’avoue elle-même, NY et elle, c’est une histoire qui n’est pas complètement close ! Mon invitée n’est autre que la douce Clémentine Galey, créatrice du podcast Bliss Stories. J’ai passé un merveilleux moment avec Clémentine et suis très heureuse de vous livrer notre conversation.

Pour suivre Clémentine Galey sur le web, c'est par ici : www.bliss-stories.fr



Pour suivre Clémentine sur Instagram c'est par ici : @bliss.stories


Si vous avez aimé l'épisode, rendez-vous sur Apple Podcast pour lui donner 5 étoiles et un commentaire.


.................................................................................................................................................................


Lien de l'épisode : https://www.frenchexpatpodcast.com/les-episodes/episode/f9b62e8a/s2e21-clementine-galey-usa-celle-qui-sest-fait-le-cadeau-de-new-york


63 vues0 commentaire