• filaliines

Pourquoi choisir Stockholm pour son Erasmus ? Retour sur mon expérience inoubliable

Mis à jour : juil. 5


Photo de Nadine Wuchenauer provenant de Pexels

Quand s’est offerte à moi l’opportunité de partir à l’étranger lors de ma troisième année d’étude, je savais qu’un seul critère comptait à mes yeux : le dépaysement. L’Europe du Nord était en haut de ma liste pour plusieurs raisons, notamment une culture unique, une qualité de vie exceptionnelle et un emplacement géographique intéressant. Après mûre réflexion, mon choix final s’est porté sur la capitale de la Suède, Stockholm.

Stockholm, aussi appelée « la Venise du Nord », comme le sont Bruges, Amsterdam ou Saint-Pétersbourg, est une ville qui compte environ 1 million d’habitants. L’eau est un élément omniprésent dans cette ville car par moins de 14 îles forment l’archipel de Stockholm. D’ailleurs, les loisirs nautiques sont à l’honneur chez les Suédois, qui apprécient énormément le kayak ou le pédalo. Habitants, étudiants ou simples voyageurs, tous s’accordent pour dire qu’une réelle sensation de bonheur et de bon vivre se dégagent de cette ville !

Lectrices, lecteurs, si le choix de votre destination dans le cadre d’un Erasmus n’est pas aisé, cet article est fait pour vous !

  1. Une destination à privilégier pour plusieurs raisons


Stockholm est une destination parfaite pour ceux en recherche d’un choc culturel, d’une bonne qualité de vie, d’un emplacement au cœur de l’Europe du Nord et d’une atmosphère cosmopolite. Je vous explique pourquoi.

🔹 Une ville aux visages multiples et une culture dépaysante

Comme je l’ai expliqué un peu plus tôt dans l’introduction, mon critère principal au moment de choisir la destination de mon Erasmus était celui du dépaysement. Mon but était de découvrir une nouvelle culture sous tous les angles : la langue, les paysages, la culture, la nourriture, l’enseignement. À l’époque, la culture Scandinave était la culture européenne qui me semblait la plus mystérieuse, la plus éloignée de la mienne. Si votre but est de vous immerger dans une culture complètement nouvelle, la Suède est la destination qu’il vous faut.

L’élément qui m’a le plus surprise et comblée à mon arrivée, était la beauté des paysages et le sentiment de bon vivre qui s’en dégageait. Stockholm est une ville qui offre des paysages multiples et divers. Chaque île et quartiers de l’archipel sont imprégnés d’une atmosphère propre. Par exemple, Gamla Stan, qui signifie la « vieille ville », vous subjuguera de beauté grâce à ses jolies rues pavées tortueuses et ses petits cafés où savourer une pause sucrée. À ce propos, les Suédois tiennent énormément à leur pause sucrée dite « fika », le plus souvent composée d’un thé et d’un roulé à la cannelle. Un autre quartier phare de la ville est celui de Södermalm, qui est jeune, dynamique et créatif. Flâner dans ce quartier vous fera découvrir des friperies vintage, des galeries d’art et de jolies terrasses où déguster la fameuse fika.



Photo de Ea Ehn provenant de Pexels

En plus d’un cadre idyllique, la culture scandinave ne vous laissera pas indifférent. L’ouverture et l’accueil des Suédois m’ont conquise. Lors de mon année Erasmus, je n’ai jamais éprouvé cette sensation de mal-être ou de ne pas être à ma place. Bien au contraire, les Suédois veillent à ce que les étrangers se sentent bien dans leur pays !

🔹 Une qualité de vie exceptionnelle

Vous l’aurez probablement compris, les pays nordiques offrent une belle qualité de vie. Cet argument est confirmé par le classement établi par le « World Happiness Report » qui place la Suède en 7ème position du classement. Ce rapport prend en compte des facteurs tels que la bonne santé, l’espérance de vie, la corruption ou encore la générosité.

Cette place est largement méritée et pour ma part, l’accès à la nature et le fait d’être constamment entourée par elle ont fortement joué. Une jolie escapade que je recommande particulièrement ne se trouve qu’à une heure de bateau depuis Stockholm. L’île de Vaxholm vous permettra de sortir de la ville le temps d’une journée et de profiter de la verdure et de la nature sauvage. Déambuler dans cette petite île bucolique vous fera oublier que vous ne vous trouvez qu’à une heure de la ville ! Mention spéciale pour les petites maisons colorées qui rendent la balade encore plus agréable. Une autre escapade que je recommande est l’île de Djurgården. L’attraction principale de cette île est Skansen qui est un grand musée en plein air et un zoo. Comme l’île de Vaxholm, vous aurez la sensation d’être très loin de la ville alors qu’en réalité, vous n’êtes qu’à une poignée de kilomètres !

Être exhaustive sur les raisons qui font de Stockholm une ville agréable me semble difficile en un seul article mais, je tiens tout de même à préciser un détail important à mes yeux. En effet, la ville est très bien desservie en transports en commun et comporte un grand nombre de pistes cyclables. Cela explique la qualité de l’air exceptionnelle car peu de véhicules motorisés y circulent !



Façade rouge, Vaxholm, Inès Filali, 2015

🔹 Une ville cosmopolite et vibrante

Bien choisir sa ville lorsqu’on est étudiant est primordial. Lorsque j’ai décidé d’aller étudier à l’Université de Stockholm, j’ai veillé à ce que la langue de Shakespeare soit complètement intégrée à la vie quotidienne suédoise. Je n’ai pas été déçue car les Suédois ont une maîtrise parfaite de l’anglais. Un étudiant étranger qui maîtrise l’anglais ou qui souhaite l’améliorer ne rencontrera aucune difficulté à communiquer ou à se perfectionner. Pour la petite anecdote, les pays nordiques en général ont une maîtrise parfaite de cette langue car, d’une part, l’anglais y est enseigné dès l’âge de 3 ans et d’autre part, les séries télévisées et autres sitcoms ne sont diffusées qu’en anglais !

Un autre point non négligeable pour un étudiant en Erasmus à Stockholm serait son caractère cosmopolite. En effet, Stockholm est la 4ème ville la plus cosmopolite en Europe. En tant qu’étudiant, ce facteur est très attirant car cela permet de s’ouvrir à différentes cultures, cuisines, langues. Par exemple, lors de mon année Erasmus, je logeais dans une résidence étudiante et mon « corridor » comptait une dizaine de nationalités différentes ! Enfin, la ville de Stockholm organise régulièrement des évènements mettant à l’honneur une culture. Pour ne rien rater, je vous conseille de guetter régulièrement cette page en anglais ou celle-ci en français. Enfin, si vous souhaitez vous rapprocher de la communauté française de Stockholm, je vous recommande ce groupe Facebook.

· L’emplacement géographique

Dernièrement, l’emplacement géographique de la Suède permettra de se familiariser avec l’Europe du Nord et toutes les richesses qu’elle propose.

Trois idées d’escapades le temps d’un week-end, depuis Stockholm :

- Copenhague depuis Malmö, une ville au Sud de la Suède, est facilement accessible depuis Stockholm car il suffit de traverser un pont ! Aurélie, notre invitée expatriée à Malmö, évoque ce sujet dans cet épisode que je vous invite à découvrir ou redécouvrir.

- Plus à l’Est, la capitale de l’Estonie, Tallinn, attire beaucoup d’étudiants qui décident de s’y rendre en ferry. Cette destination est réputée notamment pour les plus fêtards qui veulent faire la fête à moindre coût.

- Dans un autre genre, la Laponie, qui se situe au Nord de la Suède, est très prisée en hiver pour y observer les aurores boréales. Vous pouvez vous y rendre en avion en 1h20 depuis un des deux aéroports de la ville. Si vous voulez voyager en mode slow travel, vous pouvez aussi prendre le train et vous y arriverez quelques jours plus tard !


2. Parce qu’aucune destination n’est parfaite…

Parce qu’il s’agit d’être le plus objectif possible, je ne pouvais pas parler de la Suède comme destination Erasmus sans évoquer quelques petits points (moins plaisants) dont il faut avoir connaissance.


Voici deux points à retenir si vous envisagez cette destination :

🔹 La météo un peu rude :

Je ne vous apprends rien en vous disant que Stockholm est une ville froide où l’hiver peut sembler long et rude. Certes, les températures hivernales sont souvent négatives et la température moyenne à l’année se situe autour des 7° C. Il n’empêche que la fraîcheur de l’hiver permet de s’adonner au patin à glace sur un lac ou une patinoire, au hockey sur glace ou aux balades enneigées dans les forêts. De plus, l’hiver étant souvent glacial, les Suédois ont pour habitude de rendre leur intérieur chaleureux et cosy. Une de mes activités préférées de l’hiver à Stockholm est incontestablement de siroter une boisson chaude dans un salon de thé, bien installée sous un plaid avec un bon livre. Le cadre vous fera vite oublier la dureté de la météo !

L’hiver étant long en Suède, le manque d’ensoleillement va de pair. Pour remédier au « seasonnal affective disorder », ou coup de blues dû à l’obscurité, plusieurs remèdes existent. Les habitants ont notamment pour habitude de faire une luminothérapie. Celle-ci consiste à une exposition à une lumière intense qui imite celledu soleil. Cette thérapie aura comme effet sur le long terme d’augmenter la productivité, la concentration et de réduire le stress et l’anxiété.

🔹 Le coût de la vie

Un deuxième élément à garder en tête lors d’une visite ou d’un déménagement à Stockholm est le coût de la vie quotidienne sur place. Les pays nordiques figurent en effet parmi les pays les plus onéreux d’Europe. Néanmoins, il existe des astuces pour limiter les frais :

- Privilégier les activités gratuites pour visiter la ville : galeries d’art, parcs publics, points de vue tel que l’ascenseur Katarina qui offre une vue panoramique magnifique ou encore certains musées qui ouvrent leurs portes gratuitement à certains horaires et jours de la semaine.

- Faire du shopping durable et moins cher : comme je le disais un peu plus haut, Stockholm regorge de friperies et boutiques de seconde main. Vous y trouverez forcément votre bonheur !

- Fréquenter les restaurants que les locaux fréquentent : les Suédois ne mangent que très peu au déjeuner et privilégient un repas pris sur le pouce. De plus, les restaurants sont chers à Stockholm alors je vous conseille de privilégier des endroits comme des halls, des marchés ou des « food courts » où la nourriture est bien plus abordable.

- Acheter ses livres de cours à la boutique seconde main de l’Université de Stockholm : tout comme le reste, les supports éducatifs peuvent être coûteux. Pour éviter de vous ruiner, je vous conseille de vous rendre à la boutique où les livres sont bradés car usagés.

Conclusion : On espère que cet article sur Stockholm en tant que destination Erasmus vous a plu et surtout, qu’il vous aidera si vous aussi, vous êtes sur le point de partir ! N’hésitez surtout pas à partager votre retour d’expérience nous vous lirons dans les commentaires avec plaisir.

@lapausebougeotte



31 vues0 commentaire